Alexis Caron-Pageau s’est initié à la photographie très jeune, alors qu’il voyageait toujours accompagné de son appareil photo. N’ayant pas étudié dans le domaine, c’est au fil des années et des voyages qu’il a développé son oeil de photographe. Pour lui, la photographie est une façon de pouvoir vivre sa passion pour la pêche. En prenant des clichés de ses voyages et en collaborant avec des compagnies ans le milieu, il a réussi à joindre l’utile à l’agréable.

Les styles de photographie qui le passionnent sont, sans aucun doute, le portrait et la nature. Pour Alexis, un visage est unique et parle beaucoup, mais c’est surtout dans le regard que l’on peut ressentir, selon lui, toute l’émotion et le vécu d’une personne, ce qui donne toute l’essence d’un portrait. De plus, la nature l’a toujours fasciné, puisqu’il la perçoit comme étant si fragile mais tellement forte à la fois.

Heureusement, la photo est à la fois sa passion et son travail, mais il a également d’autres passions qui lui permettent de lâcher prise et il s’inspire de tout cela pour réaliser son travail de photographe. Alexis souligne qu’il ne pourrait pas être aussi créatif s’il avait à photographier des sujets qui ne le font pas vibrer. Étant donné qu’il y a une énorme compétition dans le domaine, il a dû mettre les bouchées doubles pour se démarquer.

Le jeune photographe, amant de la nature, aime le travail de plusieurs photographes, mais ce sont surtout les individus qu’il rencontre lors de ses escapades et qui ont des histoires exceptionnelles qui l’inspirent. En travaillant ainsi, il souhaite garder son travail intègre et garder sa propre identité dans ses clichés. Par ailleurs, l’une des photos qui le rend le plus fier de son travail est l’une qu’il a prise cet été sur un tributaire de la rivière Miramichi. On peut y voir un pêcheur à la mouche, capté quelques instants après un violent orage. Au fils des années, Alexis a pris des centaines de milliers de photos et seulement une poignée s’est avérée parfaite à ses yeux, autant sur le plan technique qu’au niveau de la composition. Cette photo d’un pêcheur sur un tributaire de la rivière Miramichi est parfaite aux yeux du photographe, en plus de mettre en valeur l’une de ses plus grandes passions.

Si Alexis pouvait donner un conseil à quelqu’un désirant lancer sa carrière en photographie, ce serait de toujours travailler avec passion. En effet, selon lui, photographier des sujets ou des scènes où il n’y a pas de passion ne permettrait pas à un photographe de rivaliser avec de vrais passionnés.

Au courant des prochains mois, vous pourrez suivre Alexis Caron-Pageau dans un projet collaboratif avec Hooké, qui aura pour objectif de changer l’image de la chasse au Québec ainsi que sur son compte Instagram!

Assistez à la conférence d'Alexis Caron-Pageau au Salon de la Photo

Samedi 27 octobre à Québec14:25 - 14:45 Samedi 3 novembre à Laval14:25 - 14:45

Alexis Caron-Pageau | Aller au bout de sa passion – Scène Centrale

Alexis Caron-Pageau est jeune photographe autodidacte combinant sa passion pour la photographie et la pêche. Découvrez comment il a réussi à joindre l’utile à l’agréable en voyageant et en collaborant avec des compagnies dans le milieu.